:: Accueil  :: Contact Webmaster  :: Forum  :: Livre d'or  ::
Reflexion

MOT DU PRESIDENT

LE MOT DU PRESIDENT LETTRE DE NOEL 2017

« Mais nous voilà déjà à quelques jours de l’année 2018.
Et il me vient une pensée :
Est-ce que l’abbé Félix avait imaginé que l’association
qu’il a fondée existerait toujours en 2018 ?
Je n’en suis pas sûr.
Mais le fait est là : notre association existe toujours en 2018 !
Bien sûr, si l’on s’en tient à cette observation, on peut légitiment en être fier
car faire exister une association nécessite de l’engagement,
d’y consacrer de l’énergie, du temps et pour cela je remercie toutes celles
et ceux qui s’y consacrent, chacun à son niveau de disponibilité.
Mais, en tant que président, je me dois à une certaine lucidité
et celle-ci me conduit à nous mettre en garde collectivement.
En effet il ne suffit pas d’exister, l’essentiel c’est de vivre !
Et là, le constat est contrasté.
Je m’explique : le site, le bulletin, la base généalogique, les statuts,
le bureau, la trésorerie, tout cela fait l’existence de l’association mais pas sa vie.
Non, ce qui doit en faire sa vie ce sont les rameaux et les rencontres des cousins.
Ce qui fait, pour moi, la vie d’une association familiale,
c’est le fait que les membres continuent de se rencontrer,
de se donner des nouvelles des uns et des autres,
de se remémorer la vie des aïeux et de connaître les valeurs
familiales pour pouvoir y souscrire s’ils les partagent.
Voilà pourquoi, lors de notre dernière réunion de comité, à Arras,
nous avons cherché comment favoriser ces rencontres et la vie des rameaux.
Il nous est venu une idée : celle de décentraliser la réunion dite du comité,
c’est-à-dire non pas la réunion de l’Assemblée Générale
mais la seconde réunion annuelle des représentants de rameaux, celle d’octobre.
Nous sommes prêts à allouer un bus pour venir tenir une réunion dans une autre région
et aller ainsi à la rencontre de cousins qui n’ont pas la possibilité
de remonter dans le Nord-Pas-de-Calais.
Nous sommes donc preneurs de propositions d’accueil : chiche ?
Cette idée ressemble à une autre, similaire, celle
de redonner la conférence sur l’histoire de la famille dans d’autres régions.
Il y a sûrement moyen de conjuguer les deux idées et nous y réfléchissons.
En 2016, nous avons sauvé l’existence de l’association.
En 2017, avec la rénovation des statuts et le travail en cours sur le Règlement Intérieur,
nous consolidons son existence.
Alors je forme des vœux pour que 2018 marque plus que l’existence de l’association :
sa VIE ! »

Hervé SERGEANT
Rameau 44, 716/D2